08-06-11

Lorella


Na dertien jaar in het Buurthuis en na zich vijf jaar met hart en ziel te hebben ingezet voor L'Espoir verlaat Lorella Buurthuis Bonnevie, op zoek naar nieuwe uitdagingen. We zullen haar erg missen. Bedankt Lorella!

Hier haar mooie afscheidsbrief:

Je vous dis au revoir.
Il y a presque 13 ans que je travaille au sein de l'association Bonnevie entouré par des collègues dynamiques, motivés, dévoués et courageux.
Lors de mon entretien d’embauche j’ai rencontré Marie-Claire et Geert, qui sont restés les personnes de référence et mes précieux compagnons de route tout le long de ces années. En tant qu’architecte j’ai eu comme mission d’aider et informer les personnes désireuses d’entreprendre des travaux et réaliser un projet de vie. Parmi les familles que j’ai rencontré, certaines étaient dans l’urgence, voulant réaliser des travaux de première nécessité pour pouvoir vivre dans une maison saine et sans danger. Pour d’autres c’était de voir réaliser le rêve d’un logement adapté, maison ou appartement, financièrement accessible, pour mettre fin à des situations invivables et intenables.
Face à tant de problèmes, de manques de moyens, d’un bâti ingrat, de détresse humaine, j’ai du apprendre à accepter de gérer des projets sur le long terme tout en me réjouissant de chaque petite avancée, jusqu’à l’aboutissement des objectifs visés. De ces longs parcours et des victoires accomplies sont nées, avec certains familles, des relations qui m’ont beaucoup apporté et que je n’oublierai jamais. Pendant ces années j’ai pu admiré le courage et la détermination des femmes qui, envers et contre tout, ont pris des initiatives, ont suivi - et abouti - la rénovation de leur habitation. De leur parcours, elles ont témoigné et apporté des informations auprès des autres qui, comme elles, se lançaient dans des travaux. Pendant quelques années j’ai eu le bonheur, avec Karin, d’organiser ces réunions des femmes qui rénovent… Depuis 2005 je me suis occupée d’un projet qui me tient fort à cœur. Les familles de l’association l’Espoir, qui occupent aujourd’hui l’immeuble de la rue Fin, sont la preuve vivante pour moi que l’espoir est le moteur de tout changement.
Travailler avec vous a été une expérience professionnelle riche et intense, une expérience humaine unique, ‘très belle’, en sachant que cette beauté s'est construite à travers les petites victoires que nous avons remporté tous ensemble, des fenêtres ouvertes sur la vie, à travers les gestes d'amitiés qui m'ont soutenue dans les moments difficiles. Il n'y a pas de "fondations" qui tiennent si l'on ne joue pas dans la même équipe mentale, merci Bonnevie!
J'ai donné beaucoup par passion pour mon métier, par passion pour l'être humain, je suis profondément convaincue qu'une maison, une ‘vraie’ maison donne à l'homme sa dignité, alimente son estime de soi, favorise son développement social et personnel. J'ai reçu beaucoup plus en retour de vous tous: la maison que vous m'avez aidé à construire à l'intérieur de moi sera mon refuge dans les années qui viendront. Il est temps pour moi de faire face à d'autres défis, à d'autres projets.
Je vous remercie tous.
Lorella

Geen opmerkingen:

Een reactie posten