30-09-09

reunion de chantier 30/9/2009

Une toiture verte extensive sur le bâtiment.
Aujourd’hui a commencé le placement de la «toiture verte» par la pose d’un géotextile. Cette toile sert de protection à la membrane d'étanchéité et de drainage. Une fois cette pose terminée, toute la surface sera recouverte de +- 10cm de substrat minéral. Ce même jour, sur ce substrat seront semées les pousses de différentes variétés de plantes grasses (sédums); dans quelques mois, des jeunes plantes se développeront !
Une des caractéristique d’un tel système c’est qu’il absorbe environ 50% des précipitations annuelles reçues par la toiture et soulage d’autant les égouts en cas d’orage, par effet de retard. En outre, une toiture verte extensive ne nécessite quasi pas d’entretien et, esthétiquement, permet d’avoir une surface avec une végétation permanente pendant toute les saisons!
Mr Kamara, Mr et Mme Mehdi et Mme Traore étaient sur chantier aujourd’hui pour voir l’état d’avancement de leur appartement. Mr et Mme ont visité leur duplex situé aux 2ème. et 3ème. étages. Ils ont pu se faire une idée des espaces qu’ils vont occuper et des dimensions de leur terrasse.
Dans l’appartement de Mr Kamara, au rez de chaussée, et dans celui de Mme Traore, duplex au 2ème. étage les travaux ont bien avancé.
Au rez de chaussée, des gîtes sont posées sur la dalle en béton, au niveau fini déterminé par l’architecte. Dans certains appartements les gîtes sont déjà recouvertes de panneaux d’aggloméré. Les cavités sont remplies au fur et à mesure d’isolation en cellulose. Aux étages, les plaques de fibre de bois WF, ont étés recouvertes d’une chape sèche, composée d’une plaque de 18 mm en fibroplâtre doublée d’une couche 10mm de laine minérale (Knauf Brio 28). Ces éléments améliorent l’isolation acoustique des plancher en bois aux bruits de choc. Pour éviter que les bruits puissent se propager par contact à travers les parois, une bande isolante périphérique en laine minérale a été posée aux raccords.
Au 3 ème. étage, là où les câbles électriques ont été tirés, on commence à refermer les plafonds par des plaques en gyproc résistant au feu.
A l'extérieur l’entreprise est occupée a placer les profils périphériques et les plaques de support pour l’enduit de façade minéral Sto.








25-09-09

kramma










In Marokko is het de gewoonte dat de eigenaar van een huis in aanbouw de bouwvakkers uitnodigt voor een etentje. Traditioneel gebeurt dat wanneer de vloer van de eerste verdieping klaar is. "Kramma" noemen ze dat daar. Het waren dan ook enkele Marokkaanse leden van l'Espoir die op het idee kwamen om de architecten, de aannemers en al wie meebouwt aan hun huis uit te nodigen. Het einde van de eerste verdieping kon moeilijk gevierd worden (het gebouw wordt niet laag per laag opgetrokken), daarom werd tot nu gewacht, nu zo goed als de volledige ruwbouw klaar is. Het moment was goed gekozen, want net deze voormiddag was toevallig een belangrijk moment in de constructie van een passiefhuis: de blower-door test werd uitgevoerd. Hierbij wordt het gebouw onder druk gezet om na te gaan of het volledig luchtdicht is. De test is goed verlopen, dus reden genoeg om feest te vieren.


In de stadstuin, een beetje verder in de Finstraat, werd onder een stralende zon een heerlijke tajine opgediend.

Réunion de chantier du 25/9/2009: blower-door test

Test blower door – phase 1
Aujourd’hui l’équipe spécialisée de Isofloc a procédé à la vérification de l’étanchéité pour l’ensemble des 8 duplex concernés par la phase 1. Une bonne étanchéité à l’air est essentielle dans une construction passive. Sans cela, ni l’isolation, ni la ventilation ne sont réellement efficaces (courants d’air, risques d’inversion des flux... ). C’est sur base de ce test que le certificat «maison passive» pourra être délivré à la fin du chantier.
Ce test s’effectue lorsque les travaux d’isolation et les dispositifs d'étanchéité à l’air ont été exécutés, de préférence avant les travaux de parachèvement. Les rectifications éventuelles pourraient ainsi se faire sans trop de dégâts... Une fois les parachèvements terminés, un test définitif sera reconduit.
Pour mesurer l’étanchéité à l’air les techniciens placent dans une des fenêtres un ventilateur réglable relié à un appareil de mesure. L’intérieur du bâtiment est ainsi mis en dépression ce qui équivaut à simuler l’effet d’un vent fort soufflant sur le bâtiment. On procède ensuite à plusieurs mesures de la différence de pression dans le local par rapport à la quantité d’air aspiré à une vitesse déterminée. Les écarts relevés correspondent exactement au volume d’air qui s’échappe par les «trous» de l’enveloppe du bâtiment.
Le rapport entre le débit d’air avec une différence de pression de 50 Pascal et le volume de la pièce donne l’indice de renouvellement d’air en une heure. Dans une construction passive, cet indice ne doit pas dépasser 0.6 par heure. Dans notre cas, le test d'étanchéité était plus que satisfaisant, correspondant à 0.45 par heure!!
Le 27 septembre à 6 heures du matin, la firme Isofloc a procédé à la thermographie du bâtiment. Pour ce faire, le bâtiment a été chauffé et amené à une température supérieure de 15 degrés par rapport à la température extérieure. L’architecte et l’entrepreneur étaient sur place.
La thermographie permet de détecter d’éventuelles déperditions liées à des points faibles dans l’isolation. La thermographie se fait à l’aide d’une caméra infrarouge qui enregistre les rayonnements des différentes parois en fonction de leur température. Lors de ce test, des zones de déperdition ont étés repérées. Dans les jours à venir, l’entreprise corrigera l’isolation à ces endroits.


24-09-09

colloque cooperatives - cooperatieve woonprojecten

Ons project zal worden voorgesteld op het colloquium over cooperatief wonen op 23 oktober. Notre projet sera présenté au colloque sur le logement cooperative, le 23 octobre
meer info, plus d'info: www.rbdh-bbrow.be/





les plans - de plannen

Op algemene aanvraag, de bouwplannen van architect Carnoy.
Voici, sur demande générale, les plans du projet